Ségolène Royal n'est plus ambassadrice des pôles, le gouvernement cherche son remplaçant

franceinfo

Ségolène Royal prend officiellement la porte. Très critique envers le pouvoir et la présidence d'Emmanuel Macron, l'ex-ministre et candidate à la présidentielle a été démise de ses fonctions d'ambassadrice des pôles, vendredi 24 janvier, lors du Conseil des ministres. "Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères (Jean-Yves Le Drian) a proposé que Ségolène Royal n'occupe plus ses fonctions d'ambassadrice chargée des pôles et elle sera donc remplacée prochainement", a déclaré Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, à l'issue de ce Conseil des ministres.

"Je choisis ma liberté de parole"

Quelques heures plus tôt, Sibeth Ndiaye avait expliqué sur BFMTV cette décision. Ce poste est "vraiment important parce qu'on sait l'importance qu'ont les pôles et la fonte des glaces dans le phénomène du réchauffement climatique. Donc c'est un sujet sérieux dont il faut s'occuper avec sérieux", a-t-elle déclaré. Quelques minutes plus tard seulement, Ségolène Royal a réagi sur Twitter : "Je prends acte de mon limogeage car je choisis ma liberté de parole."


Plusieurs (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi