Ségolène Royal : La mise au point de son frère

Info Voici – Après la révélation de sa garde à vue, le frère de Ségolène Royal a tenu à réagir. Sa version des faits est différente de celle initialement rapportée. D’après lui, il n’était pas ivre et n’a pas protesté contre son arrestation mais contre celle de sa femme.

Nous vous relations tout à l’heure l’arrestation visiblement musclée d’Henry, un des frères de Ségolène Royal. Selon les faits tels qu’ils ont été rapportés par le Parisien, Henry Royal a été placé en garde à vue lundi soir suite à une altercation avec un chauffeur de taxi parisien. Les forces de l’ordre appelées sur place auraient été accueillies par Henry Royal, visiblement « éméché » qui les aurait insultés avant de résister à son arrestation.

Une version à laquelle Henry Royal a tenu à réagir. Voici donc ce qui s’est passé selon ce qu’il nous a déclaré. Le taxi aurait appelé la police suite à la dégradation de la vitre arrière de son véhicule par l’épouse d’Henry Royal qui, selon les propos de celui-ci, était sous l’emprise de l’alcool.

Cette dernière a donné « un coup de pied dans la portière » tandis qu’Henry Royal la maîtrisait. Le taxi a alors préféré appeler la police plutôt que de faire un constat comme le proposait le frère de la présidente de la région Poitou-Charentes.

Contrairement à ce qui a été rapporté, il n'aurait pas essayé de résister à son interpellation : voyant que sa femme allait se faire embarquer, Henry Royal, qui « voulait être avec elle », s’est allongé sur le sol en signe de protestation et a proféré « des mots comme ça » : « Emmenez-moi, emmenez-moi ! ».

Devant le refus des policiers de le laisser accompagner son épouse, il a lâché un « connards, ou je ne sais pas quoi », reconnaît-il. Conduit au commissariat et placé en garde à vue, Henry Royal a soufflé dans un éthylotest, qui s’est révélé « négatif », assure-t-il. Les policiers auraient alors mis en doute le fait qu'il souffle correctement. Pour prouver sa bonne foi, Henry Royal dit avoir demandé à (...) Lire la suite sur voici.fr


Le frère de Ségolène Royal en garde à vue
Les excuses de François Hollande à Ségolène Royal après le couac de New York
Ségolène Royal ne veut plus être « la mère Fouettard »
Ségolène Royal défend François Hollande, traité « d’imbécile » par Karl Lagerfeld
Ségolène Royal met en garde Valérie Trierweiler

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.