“Ségolène Royal, on a déjà donné” : l’ex-candidate PS attendue au tournant

Qui pour se lancer dans la bataille de la présidentielle à l’aile gauche d’Emmanuel Macron ? Ségolène Royal a déjà fait savoir qu’elle serait bien partante, souligne Marianne dans un article publié le vendredi 17 janvier. En effet, l’ancienne candidate malheureuse de la présidentielle de 2007 a lancé jeudi 16 janvier sur le plateau de BFMTV : "si c’est moi la mieux placée, je serai prête". Elle a même été jusqu’à lister ses priorités pour un éventuel programme encore à définir, précise Marianne : "Le modèle français, la question démocratique et la question écologique."

Reste qu’à en croire les réactions du côté du PS, l’ancienne compagne de François Hollande va devoir faire ses preuves et convaincre, car pour l'heure, elle est loin de faire l’unanimité. Marianne rapporte des réactions comme celle-ci : "Ah non Ségolène, j’ai déjà donné merci !".

Malgré tout, Ségolène Royal pourrait trouver quelques alliés au PS, notamment au regard de sa popularité. Dans le dernier classement Ifop-Paris Match qui classe les politiques en fonction de la "bonne opinion" qu’ils suscitent, elle occupe la 5e place. Une position qui pourrait asseoir une certaine légitimité pour la mère de quatre enfants.

Une épine dans le pied

Mais l’ancienne rivale de Nicolas Sarkozy devra se sortir du dossier qui pèse sur ses épaules depuis l’ouverture d’une enquête préliminaire par le Parquet national financier concernant ses activités en tant qu’ambassadrice des pôles. Un poste qu'elle a fini par quitter, sous la

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTOS - The Crown : Emma Corrin dans la peau de Diana, la ressemblance est frappante !
"Je me suis dégonflée !" : pourquoi Isabelle Mergault n'est pas allée chercher son César
Terry Jones, la star des Monty Python, est mort : il était atteint de démence
Prince George : cette apparition télé qui va faire jaser en plein Megxit
"Bernard Laroche a enlevé le petit Grégory", martèle l'avocat des Villemin