Quand Ségolène Royal découchait pendant la campagne de 2007

Il y a six ans, la France était secouée par un événement inattendu : le "Gayetgate". En janvier 2014, tandis qu'il partageait la vie de la journaliste Valérie Trierweiler, des clichés de François Hollande - alors président de la République - en bas du domicile de l'actrice Julie Gayet étaient sorties partout dans la presse, mettant en lumière la relation du chef de l'Etat avec l'actrice et productrice, pour ce qui s'apparente désormais dans l'inconscient collectif au fameux épisode dit "des croissants et du scooter".

Mais avant ce coup d'éclat romantique de François Hollande, il y eut d'autres anecdotes croustillantes à son propos. Avant Julie Gayet, avant Valérie Trierweiller, il y eut Ségolène Royal, avec qui il vécut pendant plus de vingt ans un amour qui donna naissance à quatre enfants. Si, aujourd'hui, les rapports entre les deux ex-têtes pensantes du parti socialiste semblent être tout à fait cordiaux - même s'ils risquent de devenir concurrents à la course à la présidentielle 2020 -, il n'en a pas toujours été autant pour le couple Hollande/Royal, et notamment lors de l'élection de 2007, qui avait vu la candidate de gauche arriver au second tour face à Nicolas Sarkozy, avec le dénouement que l'on connaît.

Si le couple s'est séparé officiellement le 17 juin 2007, au soir du second tour des élections législatives, cela faisait déjà de nombreux mois, voire quelques années, que le couple battait de l'aile et était sur la fin de son histoire ; François Hollande ayant d'ailleurs

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTO - Friends : Courteney Cox poste un cliché inédit, les fans deviennent dingues
PHOTOS - Pascal Obispo (The Voice) : son épouse Julie fait tourner les têtes dans une robe audacieuse
PHOTO - Quand Brigitte Macron s'invite chez Michou : un duo pétillant !
PHOTO - "Accroche-toi" : Laurence Boccolini, son petit coup de mou émeut ses fans
Rififi devant la propriété de Meghan Markle et Harry au Canada : cette aide inespérée