Ségolène Royal écartée de BFMTV : la mise au point cash de Marc-Olivier Fogiel, "elle a planté le rendez-vous"

Depuis plusieurs mois, la guerre en Ukraine est un sujet qui est abordé sur les chaînes d'actualités, dont notamment BFMTV. De nombreux intervenants sont venus sur le plateau mais ce sont les propos tenus par Ségolène Royal qui ont été très remarqués. Le 1er septembre dernier, elle a provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux après avoir donné un avis très inattendu. L'ancienne candidate à l'élection présidentielle de 2007 a évoqué les crimes de guerre reprochés aux soldats russes en Ukraine. Elle a notamment mentionné le bombardement de la maternité de Marioupol, qu'elle a remis en question, assurant qu'il n'y a aucune preuve concrète. "S'il y avait eu la moindre victime, le moindre bébé avec du sang, à l'heure des téléphones portables, on les aurait eus", avait-elle affirmé, oubliant ainsi que celui-ci a fait le tour de l'actualité mais aussi que de nombreuses images et vidéos ont été dévoilées. Suite à cette polémique, Marc-Olivier Fogiel a pris une décision radicale, celle de l'écarter de l'antenne. Sur le plateau de C médiatique ce dimanche 11 septembre, il a toutefois précisé que les propos n'étaient pas la seule raison de son choix. Invitée à venir s'exprimer et se justifier, l'ex-compagne de François Hollande avait d'abord confirmé sa venue. "Elle s'était engagée à revenir avant de finalement le faire sur une chaîne concurrente", a déploré Marc-Olivier Fogiel, très déçu de cette attitude.

C'est donc sur (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Mort d'Elizabeth II : cette requête d'Elisabeth Borne qui fait polémique
Olivier Véran allume Ségolène Royal : “elle ne m'inspirait pas confiance”
François Hollande : ce petit tacle balancé à son ex-compagne, Ségolène Royal, en plein direct face à Léa Salamé
Olivier Véran : salaire confortable, matelas orthopédique, burn-out… ses confidences sans filtre
Guerre en Ukraine : une catastrophe nucléaire à venir ? Le cri d'alerte d'un spécialiste qui fait froid dans le dos