Sédentarité : 30 minutes d'exercice par jour bientôt expérimenté en primaire

·1 min de lecture

Pour lutter contre "la bombe à retardement" de la sédentarité chez les enfants, les organisateurs des JO de Paris 2024 et l'Education nationale font la promotion de l'expérimentation "30 minutes d'exercice par jour" qui va bientôt démarrer dans quelques écoles primaires. Cette initiative, annoncée il y a déjà quelques mois et qui devait démarrer à la rentrée dans l'Académie de Créteil, va réellement commencer dans six écoles d'ici peu, a expliqué mardi Jean-Marc Serfaty inspecteur d'académie à Créteil, à l'occasion d'une visioconférence.

La sédentarité, une "bombe à retardement"

Ces "30 minutes" d'exercice par jour seront aussi le thème de la semaine olympique et paralympique qui se déroulera en février 2021, a expliqué Marie Barsacq, l'une des directrices du comité d'organisation des JO 2024, soulignant que cette sédentarité était "aggravée" par le confinement. Pour le cardiologue et médecin du sport François Carré, la sédentarité est "une bombe à retardement". "Le surpoids et l'obésité qui envahit notre population, en particulier les enfants (15% en surpoids et 4% obèses contre 3% au total dans les années 60) ne dépend pas que de la malbouffe, cela dépend aussi de l'inactivité physique et de la sédentarité", explique ce professeur au CHU de Rennes. Il évoque notamment la survenue de diabète de type 2 chez des ados de 15 ans alors qu'avant cette pathologie n'apparaissait pas avant 40 ans.

"Au moins une heure d'activité physique par jour" pour les 6 à 17 ans

La recommandation ...


Lire la suite sur Europe1