Sécurité routière : pourquoi la circulation inter-files des deux-roues va être interdite

·1 min de lecture

La pratique va désormais être interdite. Expérimentée depuis 2016 dans 11 départements (Île-de-France, régions bordelaise et lyonnaise) , la circulation des deux-roues motorisés entre deux files de voitures sera interdite à partir de lundi. Car si l'idée était d'encadrer cette habitude très répandue chez les motards, et jusqu'à présent tolérée, cette expérimentation n'a finalement pas été concluante. 

>>Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

Une expérimentation en Île-de-France, dans la région bordelaise et lyonnaise 

L'expérimentation était organisée sur 3.000 kilomètres répartis en Île-de-France, dans la région bordelaise ou encore lyonnaise. Pendant cinq ans, les motos et les scooters étaient autorisés à remonter les files de voitures. Objectif : encadrer des comportements que beaucoup font naturellement sur la route, sans y être autorisés, mais avec l'impératif de ne pas dépasser les 50 km/h en doublant. Une contrainte qui agaçait de nombreux conducteurs de scooters. "Dans les bouchons, 70 km/h ça va, au-delà c'est un peu dangereux. Mais 50 km/h, c'est impossible", juge ainsi un conducteur de scooter au micro d'Europe 1.  

Et le dispositif mis en place pendant cinq ans n'a pas bien fonctionné. Les accidents à deux-roues ont même été un peu plus nombreux dans les zones concernées. Le bilan de l'accidentalité est "décevant", juge ainsi la délégation à la sécurité routière. 

Le Conseil d'État doit valider une nouvelle expérimentation...


Lire la suite sur Europe1