Sécurité : "le professionnalisme des militaires a permis d’éviter le pire" selon l’aéroport d’Orly

Atelier des modules

"Je crois que c’est un acte de démence, c’est vraiment le professionnalisme et l’entraînement des militaires qui a permis d’éviter le pire" affirme Augustin de Romanet, PDG d’aéroports de Paris (ADP), lundi 21 mars sur le canapé gris de ":L’éco". L’assaillant était sous l’emprise de l’alcool et de la drogue.

Il poursuit : "l’aéroport d’Ataturk à Istanbul contrôle les passagers à l’entrée de l’aéroport. C’est une vraie question mais pour ma part créer des files d’attentes, des attroupements, ce sont des cibles remarquables pour les terroristes."

"150 millions pour améliorer le RER B"

La reconnaissance faciale, avenir de la sécurité ? "C’est une conviction personnelle ! Dès aujourd’hui une caméra vous permet d’identifier un visage à partir d’une base de données de personnes réputées dangereuses. Cela pose néanmoins des problèmes de liberté publique."

En réponse à la Question qui fâche Augustin de Romanet riposte : "le Charles de Gaulle express va alléger le RER B de ses touristes. Il n’y aura pas un centime détourné du syndicat d’Ile de France des transports ! Et nous allons investir avec SNCF Réseau 150 millions d’euros pour améliorer la robustesse du RER B."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Augustin de Romanet a choisi Françoise Hardy avec Tant de belles choses : "c’est un clin d’œil à mon épouse partie il y a trois ans et qui se reconnaîtra."

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.



Retrouvez cet article sur Francetv info

La police britannique traite l'attaque de Londres comme un "acte terroriste, jusqu'à preuve du contraire". Suivez notre direct
Terrorisme : pourquoi interdire les ordinateurs et tablettes dans les cabines d'avion ?
Accusations de viol à Bordeaux : six rugbymen du FC Grenoble placés en garde à vue
Drôme : une femme et trois enfants retrouvés morts après le suicide du père
Attentat de Bruxelles : une famille témoigne, un an après

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages