Sécurité : Dans son « livre blanc », le ministère de l’Intérieur affiche sa volonté de booster sa communication

Thibaut Chevillard
·1 min de lecture

BATAILLE DE L'IMAGE - Initié par le prédécesseur de Gérald Darmanin place Beauvau, le « Livre blanc de la sécurité » suggère un meilleur contrôle de l’information par le ministrère de l’Intérieur

Textes et mesures visant à mieux maîtriser l’image des forces de l’ordre se succèdent. Présenté en septembre dernier, le schéma national de maintien de l’ordre évoque l’obligation, pour les journalistes souhaitant couvrir des manifestations, d’être « titulaires d’une carte de presse et accrédités auprès des autorités ». L’un des articles de la proposition de loi sur la « sécurité globale » prévoit de punir la diffusion d’images ou d’éléments d’identification de policiers ou de gendarmes lorsqu’ils sont en opération. Un autre que les vidéos issues de leurs « caméras piétons » puissent être rendues publiques.

Le Livre blanc sur la sécurité intérieure, publié lundi, contient également son lot de mesures ayant pour but de renforcer la communication ministérielle et d’améliorer l’image des forces de l’ordre. Ce document de 322 pages, qui a nécessité un an(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Loi sur la « sécurité globale » : La police veut reprendre la main dans la « guerre des images »
Loi sur la « sécurité globale » : Les syndicats de journalistes inquiets pour la liberté de la presse
Loi sur la « sécurité globale » : Est-il pertinent de citer l’attentat de Magnanville en exemple, comme le fait Darmanin ?
Calais : Accusé de violences contre un CRS, il avait été relaxé grâce à une vidéo
Loi sur la « sécurité globale » : Pourquoi les débats sur l’encadrement des drones s’annoncent tendus à l’Assemblée
Sécurité : La mise en œuvre du Livre blanc nécessitera du temps