Sécurité, immigration : les propositions des Républicains pour « réarmer l'État »

Source AFP
·1 min de lecture
Les Républicains organisent des « conventions thématiques » destinées à jeter les bases d'un futur programme présidentiel (illustration).
Les Républicains organisent des « conventions thématiques » destinées à jeter les bases d'un futur programme présidentiel (illustration).

Les Républicains se mettent en ordre de bataille à moins de deux ans de la prochaine échéance présidentielle. Ils ont exposé mardi leurs propositions sur l'immigration et l'islamisme lors d'une convention thématique consacrée à « l'autorité de l'État ». Les Républicains suggèrent par exemple de voter chaque année un « plafond » d'immigration légale ou d'inscrire dans la Constitution la lutte contre le terrorisme. Le président de LR Christian Jacob avait appelé dès lundi à un « réarmement régalien, juridique et civique » du pays pour « réparer les fractures », à la veille de cette deuxième des « conventions thématiques » destinées à jeter les bases d'un futur programme présidentiel.

L'ancien directeur de la police et conseiller régional Frédéric Péchenard, qui animait la première table ronde sur « l'autorité de l'État », la sécurité et la justice, a défendu une augmentation de 5 milliards d'euros par an du budget « pour équiper et moderniser les forces de l'ordre et la police ». « Il faut faire de la sécurité une norme constitutionnelle dominante et agir sur notre justice pour qu'elle soit plus dissuasive », a plaidé le député Éric Ciotti. Le parti envisage à cet égard de durcir la politique pénale, avec entre autres des peines planchers ou la construction de 20 000 places de prison supplémentaires, et de rédiger un nouveau code de procédure pénale « simplifié ».

« Il y a un lien direct entre immigration et communautarisme »

Le vice-président de LR Gilles Plat [...] Lire la suite