"Sécurité globale" : la majorité va "proposer une nouvelle écriture complète" du controversé article 24

franceinfo
·1 min de lecture

Il sera réécrit. Les présidents des groupes parlementaires de la majorité ont annoncé, lundi 30 novembre, qu'ils allaient "proposer une nouvelle écriture complète" du très contesté article 24 sur la liberté de la presse, qui figure dans la proposition de loi "sécurité globale".

>> Suivez les dernières informations sur la proposition de loi "sécurité globale" dans notre direct

Christophe Castaner, le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, a indiqué lors d'une conférence de presse que la majorité "prend acte" de "l'incompréhension" de l'opinion publique et des journalistes face à l'article 24 du texte. "Dès cet après-midi, nous allons nous remettre au travail".

"Nous savons que des doutes persistent encore" et "nous devons éteindre ces doutes" car "lorsqu'une telle incompréhension ne cesse de s'intensifier sur un sujet aussi fondamental, nous avons le devoir de nous interroger collectivement", a justifié Christophe Castaner lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale.

En tant que législateurs, nous devons être les garants des libertés et des droits fondamentaux, au premier rang desquels, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi