"Sécurité globale" : des dessinateurs en colère après la réutilisation de leurs œuvres par les "députés de la honte"

franceinfo
·1 min de lecture

"Monsieur, en recadrant le portrait initial, vous portez atteinte à mes droits d'auteur sur le fond ET la forme. Merci de bien vouloir mettre l’image en entier ou la supprimer." Voilà le tweet que le dessinateur "Terreur Graphique" a adressé, lundi 30 novembre, au député LREM du Cher, François Cormier-Bouligeon. Ce dernier avait utilisé comme photo de profil une caricature le représentant, en effaçant la légende rédigée par l'illustrateur.

A la veille d'une grande journée de manifestation contre la proposition de loi "sécurité globale", "Terreur Graphique" et d'autres dessinateurs avaient en effet choisi de tirer le portrait des 388 députés qui ont voté pour ce texte et son très controversé article 24. Ce "trombinoscope de la honte", comme l'a intitulé La Revue dessinée, a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi