Sécurité : Emmanuel Macron, en visite à Montpellier, défend sa politique auprès des policiers

Emmanuel Macron était en visite lundi 19 avril dans un commissariat de Montpellier (Hérault). Le chef de l'État entend reprendre la main sur la thématique de la sécurité, qui inquiète les Français. "Il vient ici à Montpellier défendre son bilan. Il sera cet après-midi dans un 'quartier de reconquête républicaine', une double offensive, puisqu'il s'exprime aussi dans les colonnes de nos confrères du Figaro et renouvelle sa promesse : 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d'ici la fin du quinquennat", rapporte le journaliste Guillaume Daret, en direct de Montpellier (Hérault), lundi 19 avril. Emmanuel Macron soutient les forces de l'ordre Le président a par ailleurs renouvelé son soutien aux forces de l'ordre, et a affirmé qu'il n'y avait "pas de violence systémique dans la police", ni de "racisme systémique dans la police". "Il ne veut pas laisser ce terrain régalien à ses potentiels rivaux, à tout juste un an de l'élection présidentielle", conclut Guillaume Daret.