Sécurité des écoles : Gérald Darmanin met la pression sur les préfets

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Pour Gérald Darmanin, il s'agit de « prévenir tout acte qui pourrait être commis par mimétisme ».
Pour Gérald Darmanin, il s'agit de « prévenir tout acte qui pourrait être commis par mimétisme ».

Pour Gérald Darmanin, l'attaque de Conflans-Sainte-Honorine, qui a coûté la vie à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie, ne doit en aucun cas se reproduire. Pour ce faire, le ministre de l'Intérieur a transmis, dans une note envoyée aux préfets en charge de la sécurité, de nouvelles consignes de sécurité et de suivi pour les écoles, révèleLe Figaro. Le locataire de la place Beauvau exige notamment « l'application de mesures de vigilance accrue concernant les établissements scolaires et le personnel de l'Éducation nationale ».

Pour Gérald Darmanin, il s'agit de « prévenir tout acte qui pourrait être commis par mimétisme ». Cette note, rédigée le 18 octobre, s'adresse au préfet de police de Paris Didier Lallement ainsi qu'à celui des Bouches-du-Rhône. Les préfets des zones de défense sont également concernés. Ils devront « faire preuve d'une vigilance accrue tout particulièrement en ce qui concerne la protection des établissements scolaires ».

Une remontée rapide d'informations

Afin d'éviter un nouveau drame, le ministre de l'Intérieur enjoint aux préfets d'« organiser une remontée rapide de toute menace susceptible de peser sur le personnel enseignant, le personnel travaillant dans les établissements scolaires ainsi que sur les élèves ». Créés en 2014, les groupes d'évaluation départementaux auront désormais droit à une réunion chaque semaine. Les préfets, qui sont à leur tête, ont été invités à y avoir recours pour assurer « les suivis sécuritaires dé [...] Lire la suite