Sécheresse : un village varois contraint de puiser l’eau dans une rivière

Un camion citerne vient puiser l'eau dans la rivière avant de la redistribuer.  - Credit:photo ABJ / MAXPPP / PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP
Un camion citerne vient puiser l'eau dans la rivière avant de la redistribuer. - Credit:photo ABJ / MAXPPP / PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

La France vit une situation de sécheresse historique, « la plus grave jamais enregistrée dans notre pays », selon Matignon. Cette situation extrême, notamment provoquée par les vagues de chaleur successives et l'absence de pluie, a privé plus d'une centaine de communes d'eau potable. Parmi elles, Seillans, dans le Var, où l'eau est désormais directement puisée depuis la rivière, rapporte RTL. Des camions-citernes s'y rendent afin de récupérer de l'eau avant de la distribuer aux habitants.

Le niveau diminue de jour en jour

Ce dernier recours pour pallier le manque d'eau potable n'est toutefois pas sans risque. Le niveau de la rivière diminue progressivement de jour en jour. Les habitants s'inquiètent de cette situation. « Je suis maçon, alors même par rapport au travail, ça va être un peu compliqué », confie Thierry au micro de RTL, qui utilise de l'eau pour faire du béton. Les restaurateurs sont confrontés au même problème. « On a quelques machines qui sont directement reliées à l'eau comme la machine à café, celle à glaçons ou encore la plonge, et qui ne pourront plus fonctionner », explique Hugo pour qui « l'eau est indispensable ».

À LIRE AUSSIQuand la fournaise devient ordinaire…

À l'occasion de la Fête nationale, le 14 juillet, Seillans peinait déjà à garantir de l'eau potable à tous les habitants. Désormais, la municipalité craint le pire avec l'arrivée de nombreux vacanciers notamment autour du 15 août. « S'il y a rupture, nous serons tenus d'arrêter l [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles