Avec la sécheresse, les vestiges d'un village gallois submergé refont surface

Le Lac Vyrnwy, le 8 août 2022. - Capture Twitter - Clive Williams
Le Lac Vyrnwy, le 8 août 2022. - Capture Twitter - Clive Williams

Au Pays de Galles, le lac Vyrnwy s'est tellement asséché cet été qu'un village a refait surface depuis les profondeurs, rapporte le journal local Shropshire Star. Cette découverte est la conséquence des fortes chaleurs et de la faible pluviométrie qui touchent le pays. Le 18 juillet, le Pays de Galles a enregistré le jour le plus chaud de son histoire.

A la fin du 19e siècle, la ville de Liverpool en pleine expansion a besoin d'une nouvelle source d'eau. La vallée de la rivière Vyrnwy est alors choisie pour la construction d'un barrage et d'un réservoir, raconte The Guardian.

Le réservoir rempli à 60%

Conséquence: le village de Llanwddyn est inondé par les eaux, malgré l'opposition des habitants. Les 37 maisons, l'église, les deux chapelles, les trois pubs et quelques boutiques sont engloutis en 1880 par la Liverpool Corporation Waterworks. Un nouveau village est reconstruit plus bas dans la vallée pour reloger les habitants.

Le réservoir est généralement plein à 90% de sa capacité. L'été dernier, ce chiffre était tombé à 77%. En 2022, ce n'est plus que 60%.

Et le niveau de l'eau est si bas que des vestiges de l'ancien village de Llanwddyn ont refait surface, révélant un pont, des murs de pierre et des fondations de bâtiments disparus.

Ces vestiges avaient déjà été aperçus lors de la sécheresse de 1976. Récemment, le niveau de l'eau a beaucoup baissé en raison des températures très hautes au Royaume-Uni.

Cette année, des phénomènes similaires ont eu lieu ailleurs dans le monde, notamment en Irak, où le niveau très bas du réservoir de Mossoul a entraîné l'apparition d'une cité vieille de 3400 ans.

Article original publié sur BFMTV.com