Sécheresse : la vapeur océanique pourrait être transformée en eau potable, selon des chercheurs américains

© PATRICK HERTZOG / AFP

C’est une découverte qui pourrait aider à résoudre les problèmes de pénurie d’eau . Plusieurs chercheurs et scientifiques américains ont annoncé avoir mis au point un système qui permettrait de transformer la vapeur d’eau océanique en eau potable. Publiée le 6 décembre dernier dans la revue britannique Nature, cette étude proposerait notamment d’utiliser l’évaporation océanique, favorisée par le réchauffement climatique, comme réservoir en eau potable. L’idée serait de capter l’air saturé en eau à travers des structures d’extraction implantées au large des côtes. Cet air serait ensuite condensé puis l'eau serait stockée et redistribuée.

Les auteurs de cette recherche ont expliqué qu’avec la hausse du mercure , il était impératif de trouver « un moyen d'augmenter l'offre d'eau douce, car la conservation et le recyclage de l'eau des sources existantes, bien qu'essentiels, ne suffiront pas à répondre aux besoins humains », a indiqué Praveen Kumar, professeur à l'université de l’Illinois à Urbana-Champaign et un des auteurs de l'étude.

Lire aussi - Réchauffement climatique : avis de tempête juridique sur les stations de ski

Une autre co-autrice, Afeefa Rahman, a aussi justifié le processus imaginé : « Les projections climatiques montrent que le flux de vapeur océanique ne fera qu'augmenter au fil du temps, fournissant encore plus d'approvisionnement en eau douce. Cela fournit une approche efficace et très nécessaire pour l'adaptation au changement climatique ».

Une simulation réa...


Lire la suite sur LeJDD