Sécheresse : Paris et la petite couronne sous «vigilance», toute la France hexagonale sous surveillance

Magali Cohen / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La préfecture d'Ile-de-France place en vigilance "sécheresse" Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne.

La préfecture d'Ile-de-France place en vigilance "sécheresse" Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, tous les départements de métropole étant désormais concernés par le phénomène climatique et les appels à l'économie d'eau, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Le débit de la Seine est passé le 25 juillet sous le seuil de 81 m3/s à la station de Paris-Austerlitz , déclenchant ce passage en vigilance sécheresse, précise la préfecture, qui ajoute que l'arrêté interdépartemental sera pris "très rapidement". Le niveau "vigilance", dit "orange", est le premier des 4 niveaux de sécheresse ("vigilance", "alerte", "alerte renforcée", "crise").

Incitations à rationner la consommation d'eau

En Ile-de-France, les particuliers, les collectivités territoriales et les entreprises sont incités par la préfecture, mais pas obligés, à rationner leur consommation, en évitant l'arrosage des espaces verts ou des voiries, le lavage de son véhicule ou en limitant sa consommation domestique.

Lire aussi :AVANT/APRES : L’inexorable sécheresse du sud de la France vue du ciel

Les 96 départements du territoire hexagonal sont désormais concernés par le "plan sécheresse". Dans les 46 départements en niveau de "crise" (rouge), seuls les prélèvements prioritaires sont autorisés, comme ceux pour l'eau potable, la salubrité, la santé et la sécurité.

Dans les 38 départements en niveau d'"alerte renforcée" (orange), les pompages pour l'agriculture sont réduits d'au moins 50% et il existe des limitations sur l'arrosage des jardins, golfs et lavage de voiture. Certains prélèvements sont interdits.

Dans les 9 départements en "alerte" (jaune), outre des limitations de prélèvement pour l'agriculture, certains prélèvement pour des(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles