Sécheresse oculaire : bientôt un nouveau soin pour les nombreux patients non réceptifs aux traitement actuels ?

![CDATA[Shutterstock]]

Pour les personnes souffrant de sécheresse oculaire, le risque de se blesser la cornée est plus important, notent des chercheurs de la Washington University School of Medicine de Saint Louis. En efffet, des dizaines de millions de personnes souffriraient de problèmes visuels suite à une complication après une blessure associée à des yeux secs. Mais une nouvelle piste de traitement pourrait aider à prévenir ce risque et soulager les patients, d'après une récente étude.

Pour rappel, le fonctionnement des yeux est le suivant : les glandes lacrymales produisent en permanence des larmes qui se distillent sur toute la surface de l'œil grâce au clignement des paupières. Ces dernières sont faites principalement d'eau et d'huile. Elles protègent la cornée des agressions extérieures et la nourrissent en continu. La sécheresse oculaire est due à un défaut de la quantité et/ou de la qualité des larmes.

Etudier les gènes impliqués dans le fonctionnement de la cornée

Contre les yeux secs, il existe déjà des traitements qui tentent de reproduire ce que l'oeil fabrique normalement naturellement. Mais les gouttes hydratantes censées remplacer les larmes ne fonctionnent que chez peu de patients : 10 à 15% seulement, laissant les autres dans une impasse thérapeutique. Alors, les chercheurs de la Washington University ont essayé de produire un traitement plus ciblé, en se penchant directement sur les gènes liés au fonctionnement de la cornée, chez des souris.

Ils (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Pénurie de Doliprane, Dafalgan, Efferalgan… Le gouvernement suspend la vente en ligne de paracétamol
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce mercredi 4 janvier 2023 : courbes, décès, les infos du jour en direct
La dépression post-partum toucherait moins les pères qui prennent 2 semaines de congé paternité
Test positif au Covid (janvier 2023) : que faire ? Combien de temps rester isolé ?
Lourdeurs gastriques, brûlures d’estomac... 3 astuces pour gérer l’après fêtes