Sécheresse et inondations en Europe : c'est prouvé, l'activité humaine est directement responsable

L'étude du Met Office (le service météo national anglais), publiée dans Journal of Climate, est la première à mettre en évidence l'influence de l'activité humaine sur les extrêmes liés aux pluies en Europe. Les scientifiques ont comparé les différents scénarios climatiques, avec et sans l'influence humaine. Le Met Office est remonté jusqu'en 1850 pour comparer l'évolution du climat en Méditerranéen et sur le reste de l'Europe.

Des pluies de plus en plus extrêmes au nord

Si les rapports du Giec avaient déjà pointé du doigt l'effet du réchauffement climatique sur les précipitations au niveau global, le cas de l'Europe n'avait pas encore été analysé avec précision. À chaque degré de réchauffement gagné, le processus d'évaporation de l'eau est plus fort et fait augmenter les précipitations de 7 %. Il s'agit d'un constat global, mais cette augmentation des précipitations ne s'effectue pas de manière uniforme partout dans le monde : les zones déjà humides, comme le nord de l'Europe deviennent encore plus humides, et sujettes aux épisodes de précipitations extrêmes, et donc au risque d'inondations. À l'instar des inondations historiques qui ont causé la mort de près de 300 personnes en Allemagne et en Belgique en juillet 2021 : il est toujours difficile d'attribuer un seul événement, si violent soit-il, au réchauffement climatique, mais la hausse des températures démultiplie la probabilité que ce type de phénomène extrême se produise. Cependant, les zones sèches et arides, comme le bassin méditerranéen, sont confrontées à un climat de plus en plus sec, menant à une sécheresse persistante.

La hausse des températures conduit à des épisodes de pluie plus intenses au nord de l'Europe, ici les inondations en Allemagne en juillet 2021. © EKH-Pictures, Adobe Stock
La hausse des températures conduit à des épisodes de pluie plus intenses au nord de l'Europe, ici les inondations en Allemagne en juillet 2021. © EKH-Pictures, Adobe Stock

Le rôle refroidissant des aérosols

Avec leurs modèles climatiques, les chercheurs ont simulé une situation dans laquelle l'influence humaine n'existe pas. Puis une autre situation dans laquelle l'évolution du climat...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles