Sécheresse en France: restrictions et contrôles se multiplient

En France, alors que 93 départements sont concernés par une alerte pour la sécheresse depuis le 2 août, les contrôles des restrictions d'eau atteignent des records.

4 000 contrôles ont déjà été menés sur l'ensemble du territoire par l'office français de la biodiversité (OFB) avec la police de l'eau. L’objectif ? Faire respecter les restrictions sur la consommation de l’eau imposée à la population à cause de la sécheresse qui frappe le pays.

« En général, ça se fait de manière assez visuelle, quelqu’un qui lave sa voiture, qui irrigue ou qui arrose alors que ce n’est pas autorisé, que ce soit sur une exploitation agricole ou un stade municipal, etc, ce genre de chose est assez visible donc il n’y a pas d’irruption dans des propriétés privées, mais il y a plutôt des observations et dès lors qu’il y a constatation d’une infraction, il peut y avoir une procédure dressée », explique à RFI Loïc Obled en charge de la police, de la connaissance et de l'expertise et connaissance à l'OFB.

En cas d’infraction, la sanction peut aller du simple rappel à la loi à une amende de 5e classe, pouvant atteindre 1 500 euros. Mais l’idée, « c’est plutôt de sensibiliser d’abord », selon M. Obled. Il faut « avertir, faire comprendre la réglementation, expliquer les enjeux et ensuite, effectivement, procéder à des contrôles ». Environ 200 procédures ont été initiées depuis le début de la saison, ajoute-t-il.

4 000 contrôles depuis le début de l'été, 400 en 2021


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles