Sécheresse exceptionnelle : 100 communes déjà privées d’eau potable

62 départements sont « en crise ». Ici, à Batz-sur-Mer en avril dernier.  - Credit:Alexandre Chassignon / France Bleu Maine / Radio France/Maxppp
62 départements sont « en crise ». Ici, à Batz-sur-Mer en avril dernier. - Credit:Alexandre Chassignon / France Bleu Maine / Radio France/Maxppp

Une « situation historique que traversent de nombreux territoires ». Pour faire face à une « sécheresse exceptionnelle », la Première ministre Élisabeth Borne a décidé d'activer la cellule interministérielle de crise, a annoncé, vendredi, Matignon. Elle se réunira dans la journée, selon une source gouvernementale. « Cette sécheresse est la plus grave jamais enregistrée dans notre pays » et « les prévisions météo laissent présager que la situation pourrait perdurer sur les 15 prochains jours, voire devenir plus préoccupante encore », souligne Matignon.

« La sécheresse exceptionnelle que nous connaissons actuellement prive d'eau de nombreuses communes et est un drame pour nos agriculteurs, nos écosystèmes et la biodiversité », ajoutent les services de la Première ministre dans un communiqué. Cette absence de pluie « est aggravée par l'accumulation de vagues de chaleur successives qui viennent renforcer l'évaporation et les besoins en eau », explique cette source. « Face à cette situation historique », la Première ministre a décidé d'activer la cellule interministérielle de crise et appelle chacun à préserver nos ressources en eau, écrit Matignon.

« Plus d'une centaine de communes en France aujourd'hui n'ont plus d'eau potable », a indiqué le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, qui a qualifié la situation d'« historique », lors d'une visite dans les Alpes-de-Haute-Provence. Dans ces communes, a précisé le ministre, « il y a des approvisionne [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles