Sécheresse : Borne active la cellule interministérielle de crise face à une «situation historique»

© XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Face à une "sécheresse exceptionnelle" et une "situation historique que traversent de nombreux territoires", la Première ministre Elisabeth Borne a décidé d'activer la cellule interministérielle de crise, a annoncé vendredi Matignon.

"La plus grave jamais enregistrée dans notre pays"

Elle se réunira dans la journée, selon une source gouvernementale. "Cette sécheresse est la plus grave jamais enregistrée dans notre pays" et "les prévisions météo laissent présager que la situation pourrait perdurer sur les 15 prochains jours, voire devenir plus préoccupante encore", souligne Matignon.

"La sécheresse exceptionnelle que nous connaissons actuellement prive d'eau de nombreuses communes et est un drame pour nos agriculteurs, nos écosystèmes et la biodiversité", ajoutent les services de la Première ministre dans un communiqué.

>> LIRE AUSSICARTES - Sécheresse : découvrez les régions de France les plus touchées par le manque d’eau

Cette absence de pluie "est aggravée par l'accumulation de vagues de chaleur successives qui viennent renforcer l'évaporation et les besoins en eau", explique cette source. "Face à cette situation historique", la Première ministre a décidé d'activer la cellule interministérielle de crise et appelle chacun à préserver nos ressources en eau", écrit Matignon.

Cette cellule doit permettre "d'assurer une remontée d'information régulière par les Préfets de département des zones les plus touchées, d'anticiper l'activation éventuelle des plans ORSEC +eau+ ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles