Sécheresse : « Anticipez, planifiez, économisez », les mots d’ordre de Béchu

En Occitanie, le lac de la Gimone affiche un niveau extraordinairement bas cet hiver.   - Credit:SEBASTIEN LAPEYRERE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
En Occitanie, le lac de la Gimone affiche un niveau extraordinairement bas cet hiver. - Credit:SEBASTIEN LAPEYRERE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

« N'ayez pas la main qui tremble. » Les jours sans pluie s'accumulent depuis la fin du mois de janvier et, alors que la France bat des records de sécheresse hivernale, Emmanuel Macron a appelé au lancement d'un « plan de sobriété sur l'eau » lors de sa visite au Salon de l'agriculture. Un appel qui a été immédiatement suivi d'annonces du ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu. Dans une interview accordée au JDD, celui-ci a annoncé une réunion avec les préfets coordonnant les principaux bassins, lundi 27 février, et a détaillé le plan du gouvernement pour tenter d'anticiper une sécheresse estivale.

Les mots d'ordre du ministre sont simples : « anticipez, planifiez, économisez ». Aussi, il appelle les préfets à « ne pas avoir la main qui tremble », à prendre « les mesures qui permettent dès à présent de faire des économies d'eau », y compris des « arrêtés de restriction » si cela est nécessaire à la préservation des ressources en eau. Aux usagers, il demande de « la sobriété » et aux ingénieurs de « l'innovation », notamment pour « trouver des sources alternatives d'eau ».

Après ces premiers échanges avec les préfets coordonnant les principaux bassins, le ministre rencontrera l'ensemble des préfets de France le 6 mars.

La « fin de l'abondance » en eau

En parallèle, Élisabeth Borne va activer dès la première quinzaine de mars « une cellule interministérielle chargée d'anticiper les risques et les mesures à prendre en cas de sécheresse ». Aussi [...] Lire la suite