Sécheresse inédite à Madagascar : Amnesty appelle à l'aide d'urgence

·1 min de lecture

Amnesty International a appelé mercredi la communauté internationale à accroître d'urgence son aide humanitaire à Madagascar, dont plusieurs régions du Grand Sud sont frappées par une sécheresse inédite résultant du réchauffement climatique. Selon l'organisation, elle "a amené près d’un million de personnes au bord de la famine". Agnès Callamard, secrétaire générale d'Amnesty, est notre invitée.

Les affrontements entre manifestants et forces de sécurité ont fait un nouveau mort, jeudi 28 octobre, à Khartoum, au quatrième jour d'un coup d'État militaire refusé par la rue et par la communauté internationale qui veulent le retour des civils au pouvoir au Soudan. Le général Abdel Fattah al-Burhane, désormais seul aux commandes de ce pays pauvre d'Afrique de l'Est plongé dans le marasme politique et miné par les conflits, a dissous le gouvernement censé assurer la transition vers la démocratie et fait arrêter ministres et hauts responsables civils.

En Guinée, depuis le coup d'État qui a renversé début septembre le président Alpha Condé, les femmes se mobilisent pour une meilleure représentation dans le futur gouvernement de transition. Depuis quelques jours, des organisations féminines sillonnent les marchés et autres lieux publics de Conakry pour plaider leur cause. Des ONG qui réclament une parité hommes et femmes dans le gouvernement. Les précisions de Malick Diakité.


Lire la suite

Lire aussi:
Madagascar, au bout de l'espoir
Madagascar frappé par la première famine due au réchauffement climatique, selon l’ONU
À Madagascar, une crise alimentaire causée par des phénomènes climatiques exceptionnels

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles