"Je séchais beaucoup" : Guillaume Labbé (L'école de la vie) se confie sur son passé d'élève insolent

·1 min de lecture

Les téléspectateurs de France 2 ont pris note d'un nouveau rendez-vous hebdomadaire avec la série française L'école de la vie. Ce programme en six épisodes est coproduit par Nagui, qui rend hommage à ses parents avec cette fiction, et qui plonge les téléspectateurs dans le quotidien d'un établissement scolaire. Dans le rôle principal, les fans de séries françaises ont pu retrouver le comédien Guillaume Labbé. Ce dernier, avant de se faire remarquer dans le rôle de l’ex-amoureux un peu trop collant d’Elsa dans Plan coeur, avait joué dans quelques comédies, comme Le gendre de ma vie en 2018 aux côtés de Kad Merad ou Les hommes du feu en 2017 avec Roschdy Zem. Son passage dans la série Je te promets en début d'année a permis à l'ancien rugbyman de trouver son public, et le rôle qu'il occupe maintenant dans L'école de la vie est pour lui une consécration.

Guillaume Labbé interprète Vincent Picard, un professeur d'Histoire-Géographie qui se lance à corps perdu dans son job, pour compenser la terrible douleur de la perte de sa femme. L'acteur de 38 ans connaît bien le milieu de l'enseignement, car dans une interview accordée à Télé 7 jours ce mercredi 28 avril, il a confié être lui-même fils de prof. "J’ai la chance d’avoir une mère qui était prof de sport. L’un des auteurs, également, a enseigné l’histoire. Et mon frère, qui réalise des enquêtes sur les ressources humaines, avait fait, pour l’Éducation nationale, un rapport sur les enseignants, que j’ai pu consulter", a-t-il expliqué. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Dix ans de mariage de William et Kate : pourquoi s'étaient-ils séparés quatre ans avant la cérémonie ?
PHOTO Maddy Burciaga montre ses fesses dans les bras de Benjamin Samat : les internautes craquent
Pierre Perret traite les anti-vaccins de "crétins", des internautes sont fous de rage
Hugo Clément se moque d’un détracteur qui retourne ses livres dans les librairies
Mariage Kate et William : ce passage sur sa belle-sœur que le prince Harry a supprimé de son discours