Qui est Sébastien Peytavie, le premier député en fauteuil roulant ?

C'est veste de costume sur les genoux et manches retroussées que Sébastien Peytavie pousse son fauteuil dans la salle des Quatre Colonnes. Le nouveau député de 40 ans termine sa première journée à l'Assemblée nationale . Non sans une pointe de fierté. "C'est une institution donc je suis très fier et honoré d'y rentrer", confie-t-il sur Europe 1.

"On ne pensait pas aux questions d'accessibilité"

Une journée partagée entre réunions et détails administratifs à régler. Il a donc fallu parcourir, en fauteuil roulant, la dizaine de bâtiments qui constituent le palais Bourbon, une vieille bâtisse pas toujours très accessible à l'époque à laquelle il a été construit. "On ne pensait pas aux questions d'accessibilité, donc il y a un endroit avec une rampe un petit peu raide", explique-t-il au micro d'Europe 1.

"Et après, c'est surtout l'hémicycle qui est petit. Donc c'est très difficile d'accéder à tous les sièges. Moi, je serai installé à côté des ministres, donc tout à fait en bord de chaussée. Et donc pour ça, il faut aménager un boîtier de vote, une tablette et puis un micro qui sont installés".

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Des soucis d'accessibilité qui sont déjà en passe d'être réglés. Le nouveau député entend régler ces questions pratiques le plus vite possible pour ensuite réfléchir aux commissions qu'il souhaite intégrer : affaire sociale ou développement durable.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles