Sébastien Kopp : « Tout n’est pas une question d’écologie, le social est primordial »

Par Vicky Chahine
·1 min de lecture
Veja, la référence française des baskets durables
Veja, la référence française des baskets durables

Avec sa marque de baskets durables créée en 2005, Sébastien Kopp a été, avec son associé François-Ghislain Morillion, l'un des précurseurs de la réflexion sur la mode et l'écologie. Coton bio, caoutchouc sourcé, usines éthiques basées au Brésil, transparence sur les salaires des producteurs? Veja témoigne de cette possibilité de combiner business et écologie sans verser dans le greenwashing. Après avoir colonisé les pieds green avec leurs modèles épurés marqués d'un V, la marque s'est attaquée au marché de la running avec sa Condor, poursuit ses collaborations, avec le créateur Rick Owens notamment, et propose une collection végane avec une toile de coton recouverte d'un enduit à base d'huile de maïs. Rencontre avec un entrepreneur engagé.

Le Point : Faire du durable coûte-t-il plus cher ?

Sébastien Kopp, co-fondateur de Veja © CAMILLACOUTINHOSébastien Kopp : Travailler la filière d'approvisionnement, proposer un salaire décent aux producteurs de caoutchouc, sécuriser les conditions de travail des ouvriers? Cela est évidemment plus onéreux. Comment avons-nous résolu le problème ? En ne dédiant aucun budget au marketing, à la pub ou au sponsoring. Sur le marché, 70 % du coût total d'une basket sert à la communication, alors, chez Veja, nous avons choisi de nous passer de pub pour faire une ligne plus propre qui reste alignée sur les prix du marché.

Comment avez-vous vécu jusqu'ici la crise du coronavirus ?

On s'en est plutôt bien sortis, car on a pu réagir tr [...] Lire la suite