Sébastien Haller sort du silence à propos de son cancer

Sébastien Haller s’est livré sur son cancer lors d’une interview accordée à ESPN ce mardi 30.
ESPN NL Sébastien Haller s’est livré sur son cancer lors d’une interview accordée à ESPN ce mardi 30.

ESPN NL

Sébastien Haller s’est livré sur son cancer lors d’une interview accordée à ESPN ce mardi 30.

FOOTBALL - « J’aimerais dire à tous que je me sens bien ». Ces mots rassurants sont ceux de Sébastien Haller. Interrogé ce mardi 30 août par la chaîne de télévision spécialisée dans le sport ESPN, le footballeur franco-ivoirien est pour la première fois revenu sur son cancer des testicules. Une tumeur diagnostiquée en juillet, alors qu’il venait de signer avec le Borussia Dortmund.

« J’ai de la chance d’avoir beaucoup de monde autour de moi et beaucoup de soutien. J’ai aussi de la chance de ne pas me sentir mal. Moi et ma famille étions sous le choc », livre l’ancien buteur de l’Ajax Amsterdam, âgé de 28 ans. C’est au départ une gêne tenace à l’estomac qui l’a alerté sur son état de santé. « Ça n’a pas fait mal, mais c’était juste une sensation bizarre. Parfois, vous pensez que ça va disparaître après quelques jours, mais ça ne semblait pas partir. La tumeur était là depuis plusieurs semaines ou peut-être même un ou deux mois. »

Depuis, le joueur suit une chimiothérapie. « Avec ce traitement, vous allez à l’hôpital pendant cinq jours et vous êtes sous intraveineuse pendant 24 heures. Vous ne pouvez pas bouger, vous restez simplement allongé dans votre lit. Surtout pendant ces jours, vous perdez de la force musculaire et de la forme physique », explique-t-il.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

« Jouer devant le ’mur jaune’ et marquer mon premier but »

Affaibli physiquement, l’attaquant n’en oublie pas pour autant son principal but, revenir à terme sur les terrains. Et ce même s’il sait que cela prendra du temps. « Disons que ce n’est pas le meilleur moment pour franchir cette étape, car j’ai besoin de quelques mois pour cela. Le plus important est que je ne perde pas trop de masse musculaire. Je dois rester en forme et un mois avant de retourner sur le terrain, je vais retravailler avec le ballon », assure-t-il.

Et de conclure : « Maintenant, la chose la plus importante est que mon corps se sente bien (…) Mon premier objectif est de revenir sur le terrain. Jouer devant ’le mur jaune’ [tribune mythique du Signal Iduna Park de Dortmund, NDLR] et marquer mon premier but. Ce sera un moment magnifique et émouvant. »

La durée de sa convalescence se comptera donc en mois. Pour pallier son absence, le Borussia Dortmund a recruté en août le Français Anthony Modeste pour une saison.

À voir également sur Le HuffPost : Ce youtubeur décédé d’un cancer à 23 ans fait ses adieux dans une vidéo

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi