Rym Renom (Mamans et célèbres) explique pourquoi elle songe à quitter les réseaux sociaux

Victime de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux après chacun de ses posts où l'on peut la voir peu habillée, Rym Renom a pris la parole de nombreuses fois pour dénoncer les messages malveillants qu'elle reçoit. Lasse, elle a demandé à plusieurs reprises à ceux à qui ça posait un problème de ne plus la suivre et de ne plus regarder son contenu. Ce weekend, la maman de Maria-Valentina et d'Alma a posté trois longs messages en story afin d'ouvrir son coeur un peu plus et de dévoiler qu'elle avait songé à quitter les réseaux sociaux après la violence des critiques qu'elle a pu recevoir. "Pendant des mois, j'ai essayé de trouver le bon chemin et de faire face aux critiques et aux situations qui m'ont pesé lourdement, mais je me suis relevée toute seule", a-t-elle commencé par écrire.

À lire également

Giuseppa et Paga (Les Marseillais) dévoilent le visage de leur fille Adrianna

"Des milliers de gens qui vous jugent"

Plus loin, elle a ajouté : "J'ai eu une saturation des réseaux à un moment donné, où j'avais même envie de supprimer mon compte et de vivre une vie plus 'normale'. Mais je ne peux pas laisser tomber ma communauté. Je suis très proche de vous et vous m'avez aidée et soutenue dans les pires comme dans les meilleurs moments de ma vie. Ça n'a pas été facile pour moi, mais j'ai toujours essayé de sourire et de faire face, et de rencontrer des personnes formidables". Rym Renom a ensuite avoué avoir "perdu la joie, du moins sur les réseaux". "Parfois, je me sens perdue avec les réseaux, je ne vais pas vous mentir. Ce n'est pas facile", a-t-elle avoué.

Elle a ensuite confié davantage le fond de sa pensée : "Comme je disais, ce n'est pas facile d'avoir un réseau important avec des milliers de personnes qui vous suivent, des milliers de gens qui vous jugent, des milliers de gens qui donnent leur opinion, des milliers de gens qui vous disent 'je t'aime'. Parfois, ça fait peur, parfois ça fait plaisir, et parfois ça fait de la peine".

"J'avais besoin de m'évader un peu des rése... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi