Ryder Cup : le sacre des Etats-Unis

·1 min de lecture

Ils savourent leur triomphe. Les Américains n'ont pas boudé leur plaisir en brandissant la Ryder cup. Il faut dire que l'équipe menée par Steve Stricker a donné une correction aux golfeurs européens en terminant la compétition avec un écart de dix points. Les cadors du vieux continent comme Rory McIlroy ou Ian Poulter ont sombré face de jeunes rookies à l'esprit conquérant.

"Evidemment, c'est triste que nous n'ayons pas pu ramener la coupe en Europe. C'est ce que nous voulions faire mais nous devons aussi accepter que les Américains ont très bien joué, ils ont joué à un très haut niveau et ont fait les bonnes choses au bon moment, c'est aussi simple que ça, nous devons continuer à nous entraîner et être entièrement préparés pour le prochain tournoi dans quelques années afin que nous soyons à nouveau victorieux" souligne le golfeur espagnol Sergio Garcia.

Menant 11 à 5 après les épreuves en duo, les Américains n'avaient plus que 3,5 points à glaner en simples pour être sacrés. Ils n'ont pas tremblé face à des Européens condamnés à un exploit. À la maison au Wisconsin, devant 40 000 suporters, les Américains n'ont jamais flanché et ramènent la Ryder cup pour la 27ème fois de leur histoire.

Comme un symbole, c'est Collin Morikawa qui a apporté le demi-point permettant de boucler l'affaire dès le cinquième des douze matches au programme. Son birdie sur le N.17, après un exceptionnel drive l'ayant approché à quelques centimètres du trou, a été décisif, pour finir à égalité avec le Norvégien Viktor Hovland.

Le vainqueur du dernier British Open, âgé de 24 ans, est le plus jeune des six rookies convoqués par l'entraîneur Steve Striker, surtout béni de bénéficier de neuf joueurs figurant parmi les onze meilleurs mondiaux. L'inexpérience face à l'armada de vétérans européens n'a pas été un frein au succès des USA.

"Nous sommes une équipe assez jeune, mais beaucoup d'entre-nous ont de l'expérience sur le circuit, même si évidemment, la Ryder est une tout autre bête à dompter. Nous avons perdu beaucoup en regardant vers le passé. Nous incarnons le présent et espérons-le le futur. Au fur et à mesure que le temps passe, on apprend et on s'améliore", a commenté Morikawa.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles