Ryad va exécuter 55 personnes condamnées pour "terrorisme"

RIYAD (Reuters) - Cinquante-cinq personnes condamnées pour des "crimes terroristes" ayant coûté la vie à 100 civils et 71 membres des services de sécurité vont être exécutées en Arabie saoudite, rapporte jeudi le quotidien Okaz, sans préciser quand. Lundi, son concurrent Al Riyad, proche du pouvoir, avait annoncé l'exécution prochaine de 52 condamnés, mais l'article, publié sur le site internet du journal, a été retiré sans explication. Plusieurs des condamnés appartenaient à Al Qaïda, précise Okaz. D'autres sont originaires d'Aouamiya, ville à dominante chiite de la Province orientale, où des manifestations pour l'égalité des droits ont été durement réprimées. Selon des diplomates en poste à Riyad, les autorités saoudiennes ont assuré qu'aucun manifestant chiite condamné après ces manifestations ne serait exécuté. (Katie Paul et Angus McDowall, Jean-Philippe Lefief pour le service français)