Rwanda : « Le tourisme sportif est bel et bien un atout »

·1 min de lecture
Candidat pour le Championnat du monde cycliste de 2025, Kigali multiplie les initiatives pour développer le tourisme sportif. 
Candidat pour le Championnat du monde cycliste de 2025, Kigali multiplie les initiatives pour développer le tourisme sportif.

Les retombées des grands événements sportifs sont indéniables, sur le plan tant économique que social, à condition d'en maîtriser les coûts et de ne pas tomber dans le piège du gigantisme. Jouant de la carte de l'attractivité multidimensionnelle et multidisciplinaire, le Rwanda a décidé de faire du sport un outil de mobilisation des populations, de communication pour le pays (le Rwanda fait partie des sponsors du club anglais d'Arsenal) et de faire-savoir d'une forte capacité d'organisation dans le respect des exigences de sécurité requises à l'international. Cela inscrit le pays dirigé par Paul Kagame dans la dynamique d'un pays jouant à la fois du tourisme d'affaires, du tourisme environnemental et enfin du tourisme sportif. Faut-il rappeler que le Rwanda est en lice pour organiser le Championnat du monde cycliste professionnel de 2025, en concurrence avec le Maroc, abrite la finale de la Basket Africa League, tournoi monté en liaison avec la NBA américaine à partir de ce 16 mai, et va recevoir le Championnat d'Afrique de basket-ball en août-septembre prochain ? Ministre des Sports du Rwanda, Aurore Mimosa Munyangaju a accepté de nous en dire plus sur cet axe important de la promotion de l'attractivité de son pays.

À LIRE AUSSIVoyage au Rwanda, le pays des Mille Collines

Le Point Afrique : Vous avez pour ambition de développer le tourisme sportif au Rwanda. Tour du Rwanda, finale de la Basket Africa League, Championnat d'Afrique de basket-ball sont les gra [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles