Le Rwanda s’engage à accueillir un premier contingent de 500 migrants africains bloqués en Libye

franceinfo Afrique avec agences

Le Rwanda s'engage à accueillir jusqu'à 30 000 migrants africains bloqués en Libye. L’offre rwandaise se fera "uniquement par groupes de 500, afin d'éviter que le pays ne soit débordé". Un accord historique que l'Union africaine espère répliquer avec d'autres pays du continent. "Nous recevrons un nombre initial de 500 (personnes) dans quelques semaines", a déclaré le 10 septembre 2019 Hope Tumukunde Gasatura, représentante permanente du Rwanda à l'UA, lors d'une conférence de presse à Addis Abeba, aux côtés de représentants de l'organisation panafricaine et du Haut Commissariat de l’ONU aux réfugiés HCR.

Un espoir pour des milliers d'Africains

Ce premier groupe est "composé principalement de personnes originaires de la Corne de l'Afrique" (Ethiopie, Somalie et Erythrée), précise un communiqué. Elles seront accueillies dans un centre de transit au Rwanda avant d'être relocalisées dans d'autres pays ou, si elles le veulent, retourner dans leur propre pays. Germaine Kamayirese, la ministre rwandaise chargée des Mesures d'urgence, a déclaré à la presse à Kigali que certains réfugiés "pourraient recevoir l'autorisation de rester au Rwanda".

En raison du chaos qui a suivi la chute de l'ancien dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est devenue une prison à ciel ouvert pour les migrants originaires d'Afrique subsaharienne cherchant à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi