Rwanda: Paul Kagame ouvre la porte à de nouvelles candidatures, une «mauvaise nouvelle» pour l'opposition

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Interrogé sur France 24, vendredi, sur ses projets pour l'élection présidentielle de 2024, Paul Kagame au pouvoir depuis 2000, a répondu qu'il était prêt à se porter candidat « pendant vingt ans » encore, avant de préciser que « les élections sont avant tout l'expression d'un choix du peuple ». « Je n’ai aucun problème avec ça », a ajouté le chef de l’État rwandais. Pour Bernard Ntaganda, président du parti d'opposition Social Imberakuri et qui envisage également de se présenter aux prochaines élections, l'annonce de Paul Kagame est une mauvaise nouvelle.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles