Rwanda: le parquet fait appel de la condamnation de Paul Rusesabagina, héros d'«Hotel Rwanda»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au Rwanda, le parquet rwandais annonce ce 2O octobre avoir fait appel dans l’affaire Paul Rusesabagina. L’opposant, rendu célèbre par le film hollywoodien « Hotel Rwanda », avait été condamné le 20 septembre à 25 ans de prison pour terrorisme, au terme d’un procès où il comparaissait aux côtés d’une vingtaine de co-accusés.

Avec notre correspondante à Kigali, Laure Broulard

C’est dans un tweet que le bureau du procureur a annoncé ce mercredi soir avoir fait appel des différents verdicts des juges dans le procès des membres du FLN, un groupe armé accusé de plusieurs attaques dans le sud du Rwanda en 2018 et 2019. En effet, la cour avait prononcé des peines inférieures aux réquisitions du procureur pour la vingtaine d’accusés.

À lire aussi : Paul Rusesabagina, héros du film «Hotel Rwanda», condamné à 25 ans de prison pour «terrorisme»

La prison à perpétuité avait été par exemple requise contre Paul Rusesabagina et il avait été finalement condamné à 25 ans de prison, reconnu coupable d’avoir été membre d’une organisation terroriste et d’avoir commis des actes terroristes. À la sortie du verdict, le bureau du procureur avait donc fait part à la presse de sa déception. Il n’y a pas plus de précisions pour l’instant de la part du parquet.

De son côté, Carine Kanimba, la fille adoptive de Paul Rusesabagina a assuré ce soir à RFI que celui-ci n’a pas fait appel de sa condamnation. Il avait boycotté la plupart des audiences, estimant ne pas bénéficier d’un procès équitable. La Belgique et les États-Unis avaient également exprimé des inquiétudes quant l’équité de la procédure.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles