Le Rwanda assure ne pas vouloir s'ingérer dans la politique intérieure de la Centrafrique

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est la réponse du ministre des Affaires étrangères rwandais, Vincent Biruta, après que le G16 (le Groupe d'action des organisations de la société civile pour la défense de la Constitution du 30 mars 2016) a accusé Kigali, qui a envoyé des troupes en Centrafrique pour sécuriser l'élection présidentielle de 2020, de vouloir financer le projet de référendum constitutionnel. Projet qui pourrait permettre au président Faustin-Archange Touadéra de briguer un troisième mandat à la tête du pays.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles