Publicité

Qui est Ruth Bader Ginsburg, ancienne membre de la cour Suprême aux États-Unis ?

"J'ai 84 ans et tout le monde veut prendre une photo avec moi". Fille d'immigrés juifs, Ruth Bader Ginsburg est née le 15 mars 1933 à New York. Sa mère, qui n'a jamais pu entrer à l'université, l'encourage à poursuivre des études. Après avoir étudié à l'université Cornell, Ruth entre à la faculté de droit de Harvard. Elle est l'une des 9 femmes parmi les 540 hommes de sa promotion. Elle finira son parcours universitaire à Colombia et y obtient son doctorat en 1959 en étant vice-major de promo. Elle raconte : "Je suis devenue avocate quand les femmes n'étaient pas acceptées par les professionnels du droit."

En 1970, Ruth Bader Ginsburg fonde le premier journal américain sur le droit des femmes, le Women's Rights Law Reporter. Au cours de sa carrière d'avocate et avec son journal, elle remporte plusieurs victoires importantes sur des affaires de discrimination sexiste. "Tout ce que je peux dire, c'est que je suis sensible à la discrimination sur quelque base que ce soit, car j'ai fait l'expérience de cette contrariété". En 1996, elle contraint une institution militaire à ouvrir ses portes aux femmes : "Attendez et vous verrez, vous serez fiers des femmes qui sont diplômées de l'Institut Militaire de Virginie".

Nommée membre de la Cour suprême des États-Unis par le président Bill Clinton en 1993, Ruth est la deuxième femme à intégrer la plus haute juridiction fédérale et y siégera jusqu'en 2020. L'avocate défend le droit à l'avortement et à la contraception ainsi que le mariage gay. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite