"Rust": Nicolas Cage réagit au tir mortel d'Alec Baldwin

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nicolas Cage pris en photo le 13 juillet 2021 à Los Angeles.  (Photo: Mario Anzuoni via Reuters)
Nicolas Cage pris en photo le 13 juillet 2021 à Los Angeles. (Photo: Mario Anzuoni via Reuters)

RUST - Deux mois après, la tragédie survenue sur le tournage de Rust continue de faire parler. Interrogé ce mercredi 5 janvier par The Hollywood Reporter sur la mort d’Halyna Hutchins, causée par un tir accidentel de l’acteur Alec Baldwin, Nicolas Cage, qui sera bientôt à l’affiche du remake de Dracula, n’a pas mâché ses mots.

“Une star de cinéma est une personne particulière. Vous devez savoir monter à cheval. Vous devez savoir conduire une moto. Vous devez savoir vous servir d’une boîte manuelle et savoir conduire une voiture de sport. Et vous devez savoir vous servir d’un pistolet”, a-t-il livré dans un premier temps au magazine américain. “C’est une obligation. Vous devez prendre le temps d’apprendre à les manier. Cela fait partie du job”, a-t-il insisté.

Et de surenchérir: “Désormais, le cascadeur et la star de cinéma sont deux métiers qui coexistent. Chaque cascadeur doit être une star de cinéma, et chaque star de cinéma doit être un cascadeur. Ça fait partie de ce qu’on attend de vous, et c’est tout ce que je vais dire sur ce sujet”.

L’acteur de 57 ans est un habitué des armes à feu sur les tournages puisqu’il a notamment joué dans Volte-face (1997), Lord of War (2005) ou encore Kick-Ass (2010).

L’armurière de Rust mise en cause

Fin octobre, Alec Baldwin, vedette du western Rust, avait accidentellement tué Halyna Hutchins, la directrice de la photographie du film, d’un tir de pistolet doté d’une munition réelle, pourtant formellement interdite sur les tournages hollywoodiens. Joel Souza, réalisateur du long-métrage, avait également été touché, mais s’en était finalement sorti.

L’arme en question, qui avait été présentée à l’acteur comme inoffensive par le premier assistant-réalisateur Dave Halls, n’avait pas correctement été vérifiée par l’armurière Hannah Gutierrez-Reed. La jeune femme de 24 ans avait reconnu une négligence, mais nié la présence de vraies balles sur le plateau.

“C’est sûrement la pire situation dans laquelle j’aie été impliqué, et j’ai bon espoir que les personnes chargées d’enquêter sur toute cette affaire découvrent la vérité dès que possible. Personne ne veut la vérité plus que moi”, a récemment déclaré Alec Baldwin dans une longue vidéo publiée sur Instagram.

À voir également sur Le HuffPost: Alec Baldwin tue une femme par balle sur le tournage de “Rust”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles