Russie : Vladimir Poutine met en garde les Occidentaux

La glorification annuelle de Vladimir Poutine a eu lieu le 21 avril. Une phrase en forme de mise en garde aux Occidentaux a été prononcée durant son discours à la nation. Il a dit espérer que personne n’aura l’idée de franchir une ligne rouge. En parallèle, des manifestations non-autorisées ont eu lieu en soutien à Alexeï Navalny. Des arrestations ont eu lieu. Les ONG parlent d’un millier à travers le pays. Des milliers de manifestants Une menace qui n’a pas empêché les Moscovites de sortir le 21 avril au soir dans les rues. Luc Lacroix, correspondant à Moscou pour franceinfo, était sur place. "Ce sont des milliers de personnes qui sont descendues dans les rues de Moscou, malgré l’interdiction et malgré les risques", a-t-il décrit. Le mot liberté était scandé, alors que Alexeï Navalvy a entamé une grève de la faim le 31 mars. Sa vie est désormais en jeu. Un lourd dispositif policier était mis en place, avec de nombreux policiers anti-émeutes.