Russie: visite de la sous-secrétaire d’État américaine Victoria Nuland

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Elle était sous sanctions, ça ne l'aura pas empêchée de venir effectuer une visite de trois jours à Moscou. La sous-secrétaire d'État américaine chargée des Affaires politiques Victoria Nuland est arrivé ce lundi 11 octobre à Moscou, où elle doit rencontrer des diplomates russes, signe de la volonté des deux pays de maintenir un dialogue sur les questions diplomatiques.

Avec notre correspondant à Moscou, Paul Gogo

La visite de cette diplomate américaine aura nécessité deux fois plus de négociations qu'une visite normale. Car au-delà des débats liés aux relations russo-américaines, il aura fallu trouver un moyen de libérer la sous-secrétaire d'État de ses sanctions russes.

Victoria Nuland était interdite de territoire depuis plusieurs années.

Pour permettre cette visite débutée lundi, les États-Unis ont donc accepté de retirer un diplomate russe de leurs sanctions

L'agenda de Victoria Nuland n'est pas connu, mais il est déjà certain qu'elle ne recevra pas les honneurs de Vladimir Poutine.

►À lire aussi : Vente de navires de guerre à Moscou: Washington met en garde la France

Selon la presse russe, une rencontre avec son assistant, Iouri Ouchakov et le chef adjoint de l'administration présidentielle, Dmitri Kozak devraient être organisées.

Il est également question d'une rencontre avec le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov.

La liste des sujets à aborder n'a pas été dévoilée non plus, mais les sujets de discussion ne manquent pas.

À lire aussi : Embarras de la diplomatie américaine après des propos injurieux d’une responsable envers l’UE

Les relations entre les deux pays demeurent tendues. La rencontre Biden Poutine de juin dernier avait seulement permis de poser les bases de cette relation compliquée dans laquelle sanctions et expulsions de diplomates ne font que se multiplier.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles