RUSSIE. Une vidéo montre une manifestante frappée par la police

Le Nouvel Observateur avec AFP

Le ministère russe de l'Intérieur a annoncé dimanche 16 septembre ouvrir une enquête interne après qu'une vidéo placée sur l'internet a montré une femme violemment frappée à la tête par un policier la veille lors d'une manifestation d'opposition à Nijni Novgorod, au centre de la Russie.

La vidéo placée sur Youtube montre une bousculade, lorsque des manifestants tentent de s'opposer à l'interpellation de l'un d'entre eux par des policiers anti-émeute casqués et armés de matraques.

 

Dans la bousculade, l'un de ces policiers a apparemment son casque arraché et, se redressant, il frappe violemment à la tête, avec sa matraque, une jeune femme qui se trouve en face de lui, tenant un drapeau rouge.

La jeune femme s'effondre, perdant brièvement connaissance, tandis qu'une femme plus âgée s'en prend au policier en lui criant "honte à toi" pour son geste.

La jeune femme, que la vidéo montre reprenant difficilement connaissance alors que des personnes s'enquièrent d'une ambulance, a été examinée à l'hôpital et souffre d'une "contusion" à la tête, a affirmé le ministère de l'Intérieur.

18 personnes interpellés à Nijni Novgorod

Le ministère a annoncé une enquête interne alors que les images avaient été visionnées des dizaines de milliers de fois sur l'internet.

La jeune femme se trouvait "parmi des individus qui s'opposaient à l'action légale de la police", affirme le communiqué.

La police de Nijni Novgorod a interpellé 18 personnes pendant la manifestation dans la ville samedi dans le cadre d'une journée de mobilisation de l'opposition. La manifestation n'y avait pas été autorisée.

Un des dirigeants de (...) Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

RUSSIE. Une vidéo montre une manifestante frappée par la police
Des milliers de Russes manifestent à Moscou contre Poutine
RUSSIE. Un député anti-Poutine privé de son mandat par la Douma