La Russie veut des bases de données de Facebook et Twitter sur son territoire

·1 min de lecture
LA RUSSIE VEUT DES BASES DE DONNÉES DE FACEBOOK ET TWITTER SUR SON TERRITOIRE

MOSCOU (Reuters) - Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux doivent disposer d'ici le 1er juillet en Russie de bases de données sur leurs utilisateurs russes, sous peine d'amendes, a déclaré mercredi l'agence fédérale russe de surveillance des communications, Roskomnadzor, citée par l'agence Interfax.

Dans le cadre des efforts plus larges déployés par Moscou pour exercer un contrôle accru sur les grandes entreprises technologiques, la Russie envisage d’adopter une loi qui obligerait les entreprises technologiques étrangères à ouvrir des filiales en Russie sous peine de sanctions telles que des interdictions de publicité.

Google et Facebook ont reçu mardi des amendes pour ne pas avoir supprimé des contenus jugés illégaux par Moscou, tandis que Twitter est la cible depuis mars de mesures visant à ralentir l'accès à son réseau.

Facebook, Twitter et d'autres doivent localiser en Russie leurs bases de données sur les utilisateurs russes d'ici le 1er juillet ou s'exposer à une amende pouvant aller jusqu'à 18 millions de roubles (200.000 euros) pour non-respect de la législation, a déclaré mercredi Milos Wagner, directeur adjoint de Roskomnadzor.

Facebook, Twitter et Roskomnadzor n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Facebook et Twitter ont déjà été condamnés en février 2020 à une amende de 4 millions de roubles (45.000 euros) chacun pour avoir enfreint une loi russe de 2015 exigeant que toutes les données concernant les citoyens russes soient stockées dans le pays.

(Alexander Marrow etAnastasia Teterevleva, version française Laura Marchioro)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles