Retrait de la Russie de l'ISS en 2024 : la Nasa n'a pas reçu de notification «officielle»

© Pixabay

La Russie va arrêter de participer à la Station spatiale internationale (ISS) "après 2024", a annoncé mardi le nouveau patron de l'Agence spatiale russe Roscosmos, Iouri Borissov. "Nous allons sans doute remplir toutes nos obligations à l'égard de nos partenaires" de l'ISS, a déclaré Iouri Borissov lors d'une rencontre télévisée avec le président russe Vladimir Poutine , "mais la décision de quitter cette station après 2024 a été prise".

De son côté, la Nasa n'a pour le moment pas reçu de notification "officielle" de la volonté des Russes de quitter la Station spatiale internationale (ISS) après 2024, a déclaré mardi une haute responsable de l'agence spatiale américaine. "Nous n'avons reçu aucune déclaration officielle de notre partenaire concernant la nouvelle d'aujourd'hui", a déclaré mardi matin Robyn Gatens, la directrice de l'ISS à la Nasa, lors d'une conférence spatiale à Washington. Les États-Unis veulent prolonger l'ISS jusqu'en 2030, mais le nouveau patron de l'Agence spatiale russe Roscosmos a annoncé mardi que la Russie arrêterait de participer au programme "après 2024".

La Russie veut "placer la barre plus haut"

Iouri Borissov a ajouté que "je pense que d'ici là, nous commencerons à créer la station orbitale russe", qui sera "la principale priorité" du programme spatial national. "L'avenir des vols habités russes doit se baser avant tout sur un programme scientifique systémique et équilibré pour que chaque vol nous enrichisse en connaissances dans le domaine sp...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles