Russie-Ukraine : "L'hégémonie de l’Occident s’effondre", assure Vladimir Poutine

© Sputnik/Gavriil Grigorov/Kremlin via REUTERS

Le président russe Vladimir Poutine s’est attaqué à nouveau à l’Occident dans une prise de parole ce jeudi, estimant qu’il « crée de nouvelles crises et de nouveaux problèmes » dans le monde.

Ce jeudi, Vladimir Poutine s’est entretenu en visioconférence avec des responsables des services de sécurité de pays membres de la Communauté des États indépendants - qui rassemble d'anciennes républiques soviétiques. Le président russe a pris la parole en s’en prenant une fois de plus à l’Occident, relaie BFMTV. Alors que les troupes ukrainiennes ont mené une contre-offensive plutôt réussie, et que Vladimir Poutine a ensuite annoncé une mobilisation de 300 000 premiers réservistes pour renforcer son armée, il a jugé que « des conflits se dégradent » et que « de nouvelles menaces apparaissent », sans citer explicitement lesquels.

« L'Occident crée de nouvelles crises »

Le chef de l’État russe a ainsi appelé à « former un ordre du monde plus juste » lors de sa réunion. Avant d’assurer que cette situation est « liée aux problèmes de l'hégémonie de l'Occident qui est en train de s’effondrer ». Selon Vladimir Poutine, les Occidentaux « s'accrochent au passé et cherchent à imposer la politique de diktat dans toutes les sphères de la politique internationale et de l’économie ». Il a insisté, comme le relate BFMTV : « L'Occident crée de nouvelles crises, de nouveaux problèmes, et fait pression sur les pays qui choisissent une voie de développement souveraine. »

Lire aussi - Référendums d’annexion : les autorités prorusses revendiquent leur victoire

Des festivités à Moscou ce vendredi

Cette prise de parole intervient à la veille de la formalisation par Vladimir Poutine de l'annexi(...)

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - Mobilisation décrétée par V. Poutine : 98 000 Russes ont fui au Kazakhstan