Russie-Afghanistan : les Taliban alliés de circonstance de Moscou ?

Moscou s’apprête à retirer les Taliban de sa liste des groupes terroristes, rapporte lundi l’agence de presse Tass. Une nouvelle étape dans un rapprochement entre la Russie de Vladimir Poutine et le mouvement fondamentaliste qui a pris le pouvoir en Afghanistan en 2021.

Pourquoi ne pas tendre la main aux Taliban ? Ce geste devrait être réalisé prochainement par la Russie qui envisage de retirer le mouvement fondamentaliste islamique, au pouvoir en Afghanistan, de sa liste des groupes terroristes.

"Les ministres de la Justice et des Affaires étrangères ont informé [le président russe] Vladimir Poutine que les Taliban pouvaient être ôtés de cette liste", a indiqué, lundi 27 mai, Zamir Kaboulov, le représentant spécial de la Russie en Afghanistan, à l’agence de presse russe Tass. Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a ajouté qu'il considérait les Taliban comme les représentants du "vrai pouvoir" en Afghanistan.

Vestige d'un autre monde

Outre l'EI-K, les Russes et les Taliban ont un autre ennemi commun, Washington. "Ce rapprochement doit être analysé dans le contexte plus général du conflit entre Moscou et l'Occident", assure Intigam Mamedov.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
En Afghanistan, une opposition "très faible" malgré l’animosité grandissante envers les Taliban
Les Taliban accueillis en Russie à l'occasion d'une conférence internationale
La Russie se rapproche des Taliban pour lutter contre l’organisation État islamique