La Russie reprend sa participation à l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes

© Igor Tkachenko/REUTERS

La Russie a annoncé ce mercredi 2 novembre reprendre sa participation à l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes après avoir reçu des « garanties écrites » de la part de l'Ukraine sur la démilitarisation du couloir utilisé pour leur transport.

« La Russie considère que les garanties reçues jusqu'à présent semblent suffisantes et reprend la mise en œuvre de l'accord », a indiqué le ministère russe de la Défense sur Telegram. Moscou avait suspendu sa participation samedi dernier, après une attaque menée aux drones sur sa flotte basée en baie de Sébastopol, en Crimée annexée.

Le ministère russe de la Défense a précisé avoir obtenu des autorités ukrainiennes des assurances écrites que, ni les ports couverts par l'accord, ni les couloirs maritimes sécurisés empruntés par les navires transportant les céréales ukrainiennes, ne seraient utilisés à des fins militaires.

Reprise des exportations de céréales ukrainiennes

Une série d'appels téléphoniques ces derniers jours entre responsables russes et turcs, notamment mardi entre Recep Tayyip Erdogan, dont le pays est garant de cet accord crucial pour l'approvisionnement alimentaire mondial, et le président Vladimir Poutine, et l'intercession de l'ONU, autre garant de l'accord, semble avoir convaincu Moscou de revoir sa position.

(Avec agences)

►À lire aussi : Accord sur les céréales: l'insoluble question de la sécurité des navires


Lire la suite sur RFI