Russie: Ravil Maganov, dirigeant de Loukoïl, meurt dans des circonstances troubles

C'est le dernier d'un certain nombre de dirigeants russes d'entreprises de haut niveau à mourir dans des circonstances mystérieuses. Cette fois, il s'agit de Ravil Maganov, président du conseil d'administration du groupe pétrolier privé russe Loukoïl.

De notre correspondante à Moscou,

Plusieurs médias russes, mais aussi les agences Interfax et Tass, dans leurs toutes premières dépêches, ont mentionné comme cause de la mort de Ravil Maganov « une chute du 6e étage » de la fenêtre de l'Hôpital clinique central de Moscou. Tass a ensuite précisé qu’il s'était suicidé. Un peu plus tard, dans la matinée, l'entreprise écrivait dans un communiqué que Ravil Maganov a succombé « des suites d’une maladie grave ». Il avait 67 ans.

Dirigeant historique du groupe fondé en novembre 1991, c’est lui qui avait, selon Loukoïl, imaginé et proposé le nom de l'entreprise. En décembre 2019, il avait reçu, des mains du président russe, un prix pour l'ensemble de ses réalisations. Décoré, Ravil Maganov posait alors aux côtés de Vladimir Poutine.

En mars dernier, Loukoïl a été l’une des très rares entreprises russes à appeler à arrêter l’offensive russe en Ukraine. Un mois plus tard, le président du groupe, le milliardaire Vaguit Alekperov, démissionnait après avoir été placé sur la liste des personnalités russes sanctionnées par le Royaume-Uni.


Lire la suite sur RFI