La Russie propose une médiation sur la frontière entre Arménie et Azerbaïdjan

·1 min de lecture
LA RUSSIE PROPOSE UNE MÉDIATION SUR LA FRONTIÈRE ENTRE ARMÉNIE ET AZERBAÏDJAN

DOUCHANBE (Reuters) - Moscou s'est proposée comme médiateur entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan dans le cadre des négociations autour de leur frontière, après une incursion azerbaïdjanaise présumée en territoire arménien, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

L'Arménie a accusé l'Azerbaïdjan d'avoir envoyé des troupes de l'autre côté de la frontière la semaine dernière, soulignant la fragilité du cessez-le-feu négocié par la Russie qui a mis fin l'an dernier à six semaines de combats dans la région du Haut-Karabagh entre les forces arméniennes et azerbaïdjanaises.

L'Azerbaïdjan a nié ces accusations et affirmé que ses forces ne défendaient que leur côté de la frontière. Mais l'Arménie a déclaré vendredi que l'Azerbaïdjan n'avait pas respecté sa promesse de retirer les troupes qui avaient franchi la limite entre les deux pays.

"La Russie a proposé avant tout de fournir une assistance pour la délimitation et la démarcation de la frontière", a déclaré Sergueï Lavrov. Moscou a également proposé de mettre en place une commission conjointe arméno-azerbaïdjanaise, a-t-il ajouté.

"La Russie pourrait prendre part (à cette commission) en tant que consultant, médiateur", a précisé le ministre russe.

La Russie, qui possède une base militaire en Arménie, a envoyé l'année dernière des soldats dans la région du Haut-Karabagh - une enclave séparatiste arménienne située en Azerbaïdjan - pour aider à faire respecter le cessez-le-feu.

Moscou entretient des liens étroits avec l'Arménie, avec laquelle elle a signé un pacte de défense mutuelle, mais elle est également en bons termes avec l'Azerbaïdjan.

(Nazarali Pirnazarov, rédigé par GabrielleTétrault-Farber, version française Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles