Russie : Le Parquet requiert neuf ans et demi de prison contre la basketteuse américaine Brittney Griner

EVGENIA NOVOZHENINA / POOL / AFP

BASKET - La basketteuse américaine Brittney Griner est incarcérée en Russie depuis février dernier après avoir été arrêtée à son arrivée à Moscou avec du liquide de vapoteuse à base de cannabis

Le verdict est tombé comme un couperet. Jeudi, le Parquet russe a requis neuf ans et demi de prison contre la star américaine du basket Brittney Griner, détenue en Russie pour des accusations de trafic de cannabis, en pleines tensions entre Moscou et Washington.

« Je demande que Griner soit reconnue coupable et condamnée à neuf ans et demi de prison dans une colonie [pénitentiaire] à régime classique », et à un million de roubles d’amende (16.000 euros), a déclaré le procureur Nikolaï Vlassenko, selon une journaliste de l’AFP présente à l’audience au tribunal de Khimki, près de Moscou. Il s’agit quasiment de la réquisition maximale possible pour ce crime, fixée à 10 ans de prison.

Washington négocie un échange de prisonniers avec Moscou

La double championne olympique a plaidé coupable tout en affirmant avoir apporté cette substance en Russie par inadvertance et réfutant tout trafic de stupéfiants. Jeudi, le procureur a, lui, assuré qu’elle avait sciemment essayé de « cacher » aux douaniers de l’aéroport ce liquide à base de cannabis.

Si ce verdict n’a rien de surprenant dans le contexte géopolitique actuel avec la guerre en Ukraine et les tensions sans cesse croissantes entre Washington et Moscou, des pourparlers ont lieu depuis p(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Russie: La basketteuse Brittney Griner dit avoir apporté du cannabis par erreur
Etats-Unis : La libération de Brittney Griner, prisonnière en Russie, est une « priorité » pour Joe Biden
Russie : Moscou dénonce le « battage public gênant » des Américains concernant la basketteuse Brittney Griner
Etats-Unis : La famille de Brittney Griner engage un célèbre négociateur privé pour obtenir sa libération
Etats-Unis : « Ne nous oubliez pas »… Brittney Griner, emprisonnée en Russie, appelle Joe Biden à l'aide

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles